Voyages sportifs: pour l’amour du sport

C’est toujours mieux en vrai. C’est ce qui encourage bon nombre d’amateurs de sport à parcourir des centaines de kilomètres pour aller voir jouer leurs favoris dans leurs stades et arénas. Avec le hockey de la LNH qui reprend cette semaine et le football de la NFL qui bat son plein, c’est un excellent moment pour organiser son voyage sportif.

En fait, pour la NFL, même s’il reste encore de belles destinations, les matchs les plus recherchés sont complets depuis belle lurette. C’est le cas pour les amateurs des Patriots qui espéraient les voir jouer à leur domicile de Foxboro; ils ont dû réserver leurs places en avril. «Les places s’envolent en une dizaine de jours», soutient Benoit Gaulin, des Sportifs en voyage, en affaires depuis 38 ans, soit depuis l’époque de la rivalité Canadien-Nordiques. L’entreprise de Mont-Saint-Hilaire, qui partage ses forfaits avec l’agence Rêve sportif, de Québec, est la seule à offrir l’ensemble des matchs à domicile des Pats. Évidemment, on peut choisir d’aller encourager Tom Brady et ses comparses en dénichant des billets auprès de revendeurs. Mais à moins d’être absolument allergique aux trajets en autocar, ça vaut la peine d’analyser sérieusement l’offre des agences spécialisées.

«Le prix payé en voyageant avec nous est incomparable, affirme sans hésiter Benoit Gaulin. En plus du prix des billets, il faut compter l’essence, le coût du stationnement qui est exorbitant aux États-Unis, de même que l’hôtel. Si l’on additionne tout ça, c’est impossible d’arriver à un prix plus bas que le nôtre.»

Les Sportifs en voyage et Rêve sportif offrent une trentaine de forfaits football chaque année, en plus d’une douzaine de matchs du Canadien, à Montréal comme à l’étranger. «Le fait de partager l’organisation des voyages nous a permis de proposer plus de destinations, dont certaines plus exotiques, explique Éric Grenier, de Rêve sportif. Par exemple, on va à Dallas en avion cette année, et on organise aussi un grand voyage à Green Bay pour aller voir les Packers.»

«Les voyages sportifs de longue distance, c’est typiquement québécois. À Pittsburgh, ils ne voulaient pas croire qu’un groupe de Québec puisse se déplacer pour aller voir les Steelers. En fait, ils ne pensaient même pas qu’il y avait des amateurs de football chez nous! On a maintenant nos billets pour quatre ou cinq matchs, y compris la partie d’ouverture.»

Le tailgate d'avant-match est un incontournable pour les mordus de... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Le tailgate d’avant-match est un incontournable pour les mordus de football américain.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

Sacro-saint tailgate

Abstraction faite du match et de l’incontournable tailgate qui l’accompagne dans les stationnements de tous les stades de football américains, la formule des Sportifs en voyage et de Rêve sportif est flexible et prévoit une journée de temps libre le samedi – ce qui peut parfois permettre d’assister à un autre match d’une ligue majeure.

En revanche, certaines agences de voyages plus traditionnelles offrent des sorties sportives avec une saveur touristique plus marquée. «Ce qui nous différencie, ce sont nos guides accompagnateurs qualifiés embauchés pour ça, affirme Laurie McCarthy, directrice adjointe de l’agence Week-end Express. On amène donc nos clients voir les attraits incontournables des villes visitées, on essaie de jumeler le voyage sportif avec des sujets plus touristiques.»

L’agence de Lévis organise aussi un pèlerinage annuel de huit jours dans le sud des États-Unis; cette année, les amateurs assisteront aux matchs du Canadien contre les Hurricanes de la Caroline, le Lightning de Tampa Bay et les Panthers de la Floride, avant de conclure le tout par un party du Nouvel An à Miami.

Comme Week-end Express, l’agence Express Tours n’offre qu’une demi-douzaine de voyages sportifs par année, mais elle cherche de son côté à se distinguer en bonifiant l’expérience des tailgates. «Avant d’offrir nos propres forfaits, on est allés vivre l’expérience, explique Mathieu Landry, responsable des voyages sportifs chez Express Tours. On ne contrôle pas la qualité du match ou la météo, mais dans le cas du football, le tailgate est un élément que l’on peut rendre plus exclusif. On a un DJ, on a essayé d’améliorer la qualité de la bouffe, on a même un chef sur place.»

Avec une clientèle de plus en plus mixte et familiale – «c’est fini, l’époque où les autocars étaient remplis de « boys » avec de la bière qui coulait à flots», assure Benoit Gaulin -, la popularité des voyages sportifs ne se dément pas. Par exemple, Mathieu Landry soutient qu’entre 10 et 15 autocars du Québec feront le voyage pour le match entre les Pats et les Jets, à New York, le 15 octobre. Les agences encouragent par ailleurs les amateurs à leur proposer des voyages sur mesure, certains songent même à des périples au long cours dans des autocars équipés de couchettes. Et quand la demande est suffisante, ces voyages peuvent ensuite être ouverts au grand public. «On encourage nos clients à nous communiquer leurs idées, dit Mathieu Landry. Ça leur permet d’avoir l’impression de collaborer au projet.»

C'est toujours mieux en vrai. C'est ce qui... (PHOTO FOURNIE PAR EXPRESS TOURS) - image 3.0

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR EXPRESS TOURS

Itinéraire type

Chiefs de Kansas City c. Jets de New York

369 $ par personne en occupation quadruple

Du 1er au 4 décembre

• Départ de Québec le vendredi 1er décembre à 23 h, avec arrêts à Drummondville à 0h30 et à Sainte-Julie à 1h30

• Arrivée à Manhattan à 9h le samedi 2 décembre; journée libre

• Enregistrement à l’hôtel à 22h30

• Tailgate au stade MetLife dès 9h le dimanche 3 décembre

• Match Chiefs contre Jets

• Départ de New York à 17 h, le 3 décembre

• Arrivée à Sainte-Julie à minuit, à Drummondville à 1 h et à Québec à 2 h 30

sportifs.qc.ca

revesportif.com

weekend-express.com

expresstours.ca

Source: http://www.lapresse.ca/voyage/nouvelles/201710/05/01-5139011-voyages-sportifs-pour-lamour-du-sport.php