Au centre de la Chine, le plus grand bâtiment au monde

Chengdu, met la dernière main au Global Center, un monstre d’acier et de verre que la Chine présente comme le plus grand bâtiment au monde réalisé d’un seul tenant.
Au centre de la Chine, le plus grand bâtiment au monde

Tout sera prêt pour le mois de juin pour le Forum de Fortune 500. Traditionnellement inauguré par le président de la Chine, ce rendez vous des plus grandes entreprises mondiales se tiendra pour la première fois dans la capitale du Sichuan et bénéficiera pour la circonstance d’un cadre aussi neuf que gigantesque. Chengdu, met la dernière main au Global Center, un monstre d’acier et de verre que la Chine présente comme le plus grand bâtiment au monde réalisé d’un seul tenant. Une ville dans la ville où tous les éléments sont interconnectés à l’intérieur des quatre murs.

D’une longueur de 500 mètres pour 400 mètres de large et 100 mètres de haut, le bâtiment revendique une surface disponible de 1,76 million de mètres carrés. Si Shanghai ou Changsha rêvent d’avoir la tour la plus haute, la capitale du Sichuan se vante d’avoir un bâtiment couvrant pas moins de 500 hectares. Son promoteur Exhibition and Travel Group (ETG) a fait pour cela appel à l’architecte irakien Zaha Hadid. La structure d’ensemble est d’apparence simple: quatre murs extérieurs forment la structure habitable. Elle est évidée en son centre et couverte par un dôme de verre.

Au centre de la Chine, le plus grand bâtiment au monde

Destiné à abriter des conventions, le centre sera doté de deux hôtels 5 étoiles, opérés par des chaînes internationales : Intercontinental et Holiday Inn. A côté des 1.000 chambres, un centre commercial de quelque 400.000 m² est prévu ainsi qu’un supermarché coréen de 80.000 m². La démesure ne s’arrête pas aux surfaces commerciales. Le centre se veut une réplique d’un bord de mer.

Plages, vagues et soleil… artificiels

L’eau ne sera pas salée, mais les plages de sable (5.000m²), les vagues, les toboggans et un soleil artificiel, dont la technologie est empruntée au Japon, vont faire de cet endroit un lieu presque balnéaire. Il proposera 400 mètres de côte et même des sources chaudes. La zone de loisirs n’empêche pas la culture. Un pôle, situé à l’extérieur du Global Center, sera dédié au théâtre et abritera un musée, un cinéma et même un opéra. Au total, ce qui était hier des friches occupe à présent 1.300 hectares et compte devenir un des éléments phares de la ville. D’autant que devant le bâtiment, le promoteur a prévu d’installer des fontaines d’eau avec un bassin central, musical, de 150 mètres de diamiètre, capable de projeter l’eau à 60 mètres de hauteur.

La démesure et surtout la course au titre de numéro un mondial n’en font pas pour autant un bâtiment parfait. Ses promoteurs le disent tout net : le Global Center n’est en rien un complexe vert.

MICHEL DE GRANDI À CHENGDU